Lanza portrait
Gandhi portrait
Communauté de l'Arche
Non Violence et Spiritualité

Accès Membres

menu
La Fleyssière

Vous êtes ici Accueil > Communautés > La Fleyssière

fleyssiere-383-259.png

    En quittant Lodève en direction du plateau du Larzac nous grimpons 18 km pour arriver à la Fleyssière. C’est une ancienne ferme isolée, posée au milieu d’une nature rude et sauvage. Une poignée d’engagés – quatre couples avec cinq enfants, accompagnée de quelques volontaires vivent ici. A la Fleyssière nous avons opté pour une vie rurale, où la terre est cultivée dans le respect de l’environnement. Nous choisissons volontairement une vie simple et sobre. Les membres de notre communauté se répartissent les différentes responsabilités : le jardin, la ferme avec son troupeau de vaches, la fromagerie, la poterie. L’accueil de différents stages et la formation jouent aussi un rôle important dans notre économie et notre activité. L’harmonie dans les relations, l’unité et le respect mutuel malgré toutes les diversités – différences d’âge, de tempérament, de nationalité et de religion – restent le défi majeur de notre vie quotidienne et de notre engagement.

La Vie quotidienne



    Pour favoriser le temps d’intimité, le petit déjeuner et le souper sont pris chacun chez soi. Le repas de midi, préparé à tour de rôle, est partagé entre nous tous. La journée communautaire commence et finit par une prière oecuménique. Chaque matin nous écoutons une lecture d’une tradition spirituelle différente. A chaque heure pendant la journée la cloche nous appelle à un petit moment de rappel, instant de silence et recueillement. La journée est organisée le matin. Ensuite, il y a « les pluches », c'est-à-dire l’épluchage de légumes, un moment de convivialité et de bonne humeur. Puis, chacun va à son travail. Il y a 6 à 7 heures de travail par jour, le samedi 3 heures. S’ajoutent à cela différentes tâches communes : la cuisine, la vaisselle, la lessive communautaire et la traite de vaches. Le samedi soir, nous nous réunissons pour des danses folkloriques, des jeux ou des contes. Souvent il y a d’autres fêtes qui ponctuent et enrichissent  la vie quotidienne. Le chant, la danse et les exercices corporels trouvent également leur place dans la semaine. La vie communautaire exige aussi des réunions, afin de gérer le quotidien et de trouver une orientation pour l’avenir. Nous prenons volontairement du temps pour nous écouter et nous former ensemble, par exemple à la communication non-violente.

La Joie de Vivre ensemble



    Pour ceux qui vivent en permanence dans la communauté, c’est un choix de vie. Notre communauté accueille aussi des personnes de passage. Nous recevons toujours des jeunes et des moins jeunes qui ont différentes motivations, espoirs et difficultés et qui veulent prendre une distance vis-à-vis de leur vie actuelle. Alors, ils viennent pour quelques semaines ou quelques mois, et souvent ce partage de vie est très précieux pour tous. Des liens d’amitié s’établissent qui peuvent durer des années.

    Nous ne sommes pas une communauté idéale. Cette réalité peut provoquer des déceptions qui souvent peuvent amener à des rencontres dans la profondeur. Malgré toutes les difficultés nous constatons qu’il est bon de vivre ensemble …

    La présence des enfants nous apporte beaucoup de joie. Nous les intégrons dans notre vie communautaire tout en leur laissant la liberté de faire leurs choix. Notre vie riche en activités et fêtes reste ouverte au monde. Les problèmes de justice, le défi de défense de l’environnement nous poussent souvent à prendre notre part de l’engagement dehors. Les enfants vont à l’école du village et au collège et les parents s’engagent dans les activités de l’école. Les marchés que nous assumons sont aussi un facteur d’intégration dans la région. Et ce réseau des relations sociales nous fait mieux sentir combien nous sommes unis et solidaires les uns aux autres dans notre destin humain.

Vous pouvez nous visiter

 


    Nous accueillons tout au long de l’année pour partager un temps de notre vie communau-taire. Si vous êtes intéressé, prenez contact avec nous. Le hameau de La Fleyssière est situé à 600 m d’altitude. Veuillez prévoir des habits chauds, même en été. L’hébergement est simple et rustique. Nous disposons de quelques chambres, sinon nous avons un dortoir et un terrain de camping. Une lampe de poche est indispensable, le hameau n’étant que partiellement électrifié. Toilettes à compost et douches sont à l’extérieur des bâtiments. La nourriture est végétarienne, composée en partie de nos produits du jardin. Nous accueillons volontiers des familles, mais nous demandons aux parents d’assurer la garde de leurs enfants (pour leur participation financière, s’accorder avec la communauté).

Accès

 


    En train : sur la ligne Millau-Béziers, descendre à la halte « Les Cabrils ». Une voiture viendra vous chercher si vous nous prévenez à l’avance (pas de téléphone aux Cabrils).

En voiture : carte Michelin 83, plis 4 et 5 :

Par Bédarieux : D35 Lunas , puis D138 Joncels-Joncelet. Sur le plateau, à droite, suivre « La Fleyssière »

Par Lodève : prendre la D 35 direction Lunas ; au col prendre à droite la D142 ; puis la 2ème à gauche la D 138 ; puis la 2ème à gauche => La Fleyssière.






fleyssiere-priere
fleyssiere-1
fleyssiere-2
fleyssiere-3
fleyssiere-4

Page mise à jour le 21 Janvier 2016
pied

Site officiel de la Communauté de l'Arche de Lanza Del Vasto   Copyright 2013, tous droits réservés

Mentions légales     Webmaster