Lanza portrait
Gandhi portrait
Communauté de l'Arche
Non Violence et Spiritualité

Accès Membres

menu
pied

Site officiel de la Communauté de l'Arche de Lanza Del Vasto   Copyright 2013, tous droits réservés

Mentions légales     Webmaster


La Borie Noble

Vous êtes ici Accueil > Communautés > La Borie noble

Groupe communautaire de la Borie Noble ( Association Regain )



Globo

Historique



Le domaine de La Borie Noble, acquis par l’Arche en 1963, est une vaste terre sauvage située  dans le Haut-Languedoc sur les contre-forts du Larzac : forêt, collines, source, rivière et prairies y abondent et font de ce lieu d’une grande beauté  un espace de ressourcement privilégié. On y trouve quatre corps d’habitations en pierres, de multiples ateliers, une ferme et un lavoir. La Borie est la maison où ont vécu jusqu’à leur mort les fondateurs de l’Arche, Lanza del Vasto et Chanterelle.  Sa longue histoire communautaire est le fruit de toute une chaîne d’hommes et de femmes qui se sont engagés et donnés la main au fil des années pour construire en pionniers cette courageuse aventure  autour de la non-violence gandhienne. Les archives,  manuscrits, photos et objets, y sont toujours  conservées, gérées par l’association des Amis de Lanza Del Vasto.

Le groupe


Aujourd’hui, à La Borie Noble, nous sommes un groupe communautaire constitué de sept adultes  de différentes  nationalités et de deux enfants, entourés d’amis et de volontaires. Cette richesse culturelle reflète  notre objectif qui est  de partager notre expérience à travers la rencontre et l’enrichissement que permet la différence. Nous menons une vie simple de partage et d’entraide dans les différents travaux de la terre, des ateliers et de la maison. Nous privilégions le travail manuel et la relation, l’esprit de service, le sens de la gratuité et le respect de la vie sous toutes ses formes. Nous sommes végétariens.

Groupe-1

L'accueil


Nous sommes heureux d’accueillir des personnes en wwoofing, des volontaires en lien avec notre association Regain et des groupes,  en session ou dans le cadre des échanges Erasmus. Nous offrons aux personnes accueillies la chance d’expérimenter avec nous la dynamique si enrichissante de la vie communautaire avec tout ce qu’elle engage sur le plan relationnel et humain, et de partager le rythme formateur des activités quotidiennes où s’entrelacent travaux, rencontres, temps de détente, fêtes. 

Partage du quotidien


Nous débutons notre journée par un temps de prière et de chant, suivi d’une petite réunion de travail. Nous poursuivons par un moment convivial d’épluchage de légumes à la cuisine pour la préparation des repas, avant que chacun(e) n’aille à son chantier. Nous nous retrouvons à 13 h pour un déjeuner communautaire dans une ambiance joyeuse et détendue, et finissons tous ensemble par la vaisselle ! Durant la matinée, nous sonnons toutes les heures une cloche qui nous invite à un moment de « rappel », une petite minute de silence et d’attention à soi, une sorte de retour à l’ Essentiel.

La journée de travail est  environ de 5 heures  entre le matin et l’après-midi, du lundi au vendredi, auxquelles peuvent s’ajouter quelques petits services, notamment le samedi  matin, pour  la bonne marche de la vie communautaire. Le samedi midi, nous proposons un repas festif ouvert sur le voisinage et les amis, et le soir à partir de 21 h un bal folk sur des musiques du monde. Du lundi au vendredi, une demi heure de méditation est proposée à 19 h pour ceux qui le souhaitent. 

Voici quelques exemples de travaux, suivant le cycle des saisons : semis, désherbage et récoltes au Jardin ou à la serre, conserves, foins, moissons, petit entretien,  ménages, cuisine, coupe du bois, boulangerie, etc.  Il y a aussi toute une dimension culturelle au cœur de notre quotidien : les chants de toutes traditions , la danse, la musique, la fête pour célébrer les rythmes saisonniers et surtout sa préparation ensemble, le théâtre, le bricolage et autre. Tout un savoir-faire et un « savoir-être » d’une longue tradition vivante en constante évolution,  que nous pouvons transmettre aux jeunes générations interpellées par un mode de vie alternatif.

 Notre engagement tout entier dans la dynamique de groupe est sous-tendu par ce Souffle  qu’on appelle spiritualité, qui s’incarne dans l’ouverture à l’autre et les petites choses de tous les jours, dans le dialogue et parfois aussi dans la difficulté de dialogue, dans la profondeur de nos rencontres et par l’intention renouvelée de s’épanouir dans le service des uns et des autres, afin que la communauté soit source de vie pour tous.

Notre économie


Nous visons une économie à visage humain, où le geste simple et la relation soient mises en valeur, où le travail en équipe et l’entraide soient notre force, et qu’ainsi il y ait vraiment une part de joie et d’épanouissement dans le travail. Nous cultivons un jardin vivrier respectueux de la biodiversité, qui nous fournit en légumes toute l’année. Nous produisons des semences, du blé pour le pain et du foin pour les chevaux. Nous avons un poulailler pour les œufs et produisons quelques artisanat, poterie, cartes et bois en vente sur place.
Mais, principalement, notre économie repose actuellement sur la production artisanale de pain, pétri à la main et cuit au feu de bois, que nous vendons sur place et dans plusieurs boutiques et coopératives biologiques des environs. Nous sommes ouverts aux échanges.

Ce que nous voulons vivre


En bref, notre projet tourne autour d’un axe principal qui est celui de la non-violence gandhienne et de ce qui en découle sur le plan d’une cohérence et unité de vie :  choisir une économie à visage humain,  expérimenter la simplicité de vie dans ses différents aspects matériel et relationnel, vivre une spiritualité personnelle et partagée dans le groupe, cultiver un esprit de paix au quotidien, le respect du vivant et une conscience accrue de la nécessité d’une utilisation modérée des ressources naturelles, être prêts à s’engager dans une action non-violente.
Nous sommes loin d’y être arrivés, mais nous avançons en toute simplicité par nos essais et nos erreurs.

Nous contacter


P
our nous rencontrer, vous pouvez nous écrire sur l’adresse de l’association Regain laborieregain@gmail.com 
c’est le plus simple et le plus efficace. Ou par le téléphone communautaire le matin de préférence au 04 67 44 09 89. Ou encore par courrier postal à Groupe communautaire de l’Arche, hôtellerie La Borie Noble 34650 Roqueredonde. Nous vous répondrons en fonction de nos possibilités, suivant la saison.

Bebop